Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris

Retour à l'accueil

Sœur Maria-Violetta et l'SIDA dans tout ça

Quel est ton nom de Sœur ?
Sœur Maria Violetta et l'SIDA dans tout ça,
Pélerine des Grands Pardons de Sainte Anne et Saint Yves, Gardienne des Folies Gourinoises,
Ambassadrice de la Côte Ouest, Grande Veilleuse des fièvres buboniques, des bactéries, amibes, mycoses et autres virémies,
dite la Traviata, dite la Très Grande Gourde
Quelle est ta date de naissance ?
Janvier 2009.
Quels sont tes centres d’intérêt ?
La variété française, les bijoux qui font gling-gling, le jus de pomme.
Dans quelle ville habites-tu ?
Rennes, ville où il fait bon vivre en région.
Quelle est ta marraine ?
Sœur Maria-Camélia de l'Esprit Charnel. Elle m’a donné à voir sa vision particulière de notre vœu de « Droit et Devoir de mémoire », si cher à son cœur.
Quand as-tu reçu ta vocation ?
Il y a bien longtemps que j’ai rencontré les Sœurs, qui déjà se baladaient en région et étaient venus célébrer des mariages en Bretagne.
Le mariage célébré n’a pas tenu, mais mon envie de rejoindre les Sœurs naissait déjà.
Puis chaque rencontre, chaque discussion avec une sœur a renforcé cette envie, qui s’est finalement concrétisée.
Quand as-tu rejoint l’ordre de la Perpétuelle Indulgence ?
En janvier 2009, j’ai lu ma lettre de postulance en Chapitre. Le même jour que ma Sœur Maria-YOUtopia Creativa.
Pourquoi es-tu Sœur de la Perpétuelle Indulgence ?
Pour mettre des paillettes dans ma vie, pour militer de manière originale et percutante…
Quels sont tes buts dans la vie ?
Mettre de belles robes (même s’il n’y a que moi à trouver qu’elles sont belles), me trémousser sur le dance floor et éviter de dire trop de conneries.
Quelles sont les règles auxquelles tu crois ?
Je comprends pas, suis déjà ménopausée…