Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris

Retour à l'accueil

Sœur Minima et Elle fait le maximum

Quel est ton nom de Sœur ?
Sœur Minima et Elle fait le maximum,
dite la Puce du Couvent
Quelle est ta date de naissance ?
Le 26 avril 1984.
Quels sont tes centres d’intérêt ?
Faire la folle à tout bout de champs !
Dans quelle ville habites-tu ?
Dans le trou du cul du monde de la région parisienne, « Fretay».
Quelle est ta marraine ?
Sœur Narta.
Quand as-tu reçu ta vocation ?
C’est le 8 juillet 2005 lors des Solidays, que j'ai eu la vocation des « Sœurs de la Perpétuelle Indulgence ». J’ai assisté à la messe, celle-ci m’a bluffée, j’ai trouvé très originale leur démarche pour faire de l’information et de la prévention. J’ai d’emblée été séduite ; j’ai ensuite observé, tout au long du festival, les Sœurs se promener et aborder les personnes pour me rendre véritablement compte du superbe travail d’information et de sensibilisation qu’elles menaient dans le village associatif.
Après cet évènement, j’ai fait quelques recherches en surfant sur le net et j’ai également enrichi ma bibliothèque avec deux livres : « Un mouvement gai dans la lutte contre le sida, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence » de Daniel Welzer-Lang, Jean-Yves Le Talec, Sylvie Tomolillo, et « Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence » de Laurence Catherine et Olivier Touron.
J’ai aussi participé à la Marche des Fiertés de Paris le samedi 24 juin 2006, où elles étaient présentes dans toute leur splendeur.
Puis j’ai attendu avec impatience les Solidays 2006, où j’ai évidement été voir la messe car celle-ci est immanquable !
Je me suis enfin lancée, mon premier vrai contact a été auprès de Sœur Kékette, je lui ai demandé plus de renseignements sur les ressourcements, celle ci m’a orienté vers le stand, où j’ai pu laisser mes coordonnées en échange de brochures.
J’ai continué de les observer pendant le reste de l’évènement. Lorsque celui-ci fut fini j’avais hâte que l’une d'elles me contacte !
Sœur Maria-Amélia-Lola m’a confirmé que je figurais sur le listing des ressourcés et m’a envoyé la fiche de pré-inscription, pour le ressourcement de décembre. Lorsque j’ai reçu celle-ci j’ai immédiatement répondu. Puis tout s’est enchaîné, et je me suis retrouvée le 10 décembre au Caribou, à Corrençon en Vercors.
Après avoir passé une sublime semaine, avoir rencontré l’Archimère Sœur Rita du Calvaire ainsi que la Mère Supérieure Sœur Pénélope Versus LSD, j’ai contacté Sœur Narta afin de venir découvrir le déroulement d’une permanence. Après de sublimes rencontres et une merveilleuse soirée j’ai envoyé ma lettre de postulance et ai été acceptée en tant que postulante le 4 février 2007.
Pourquoi es-tu Sœur de la Perpétuelle Indulgence ?
Cette expérience au Couvent me permet de mettre mon énergie et mon enthousiasme à disposition du public. Mes objectifs sont de renforcer mon esprit d’initiative et de créativité, de participer à la vie de la société et de devenir une citoyenne active et solidaire. Elle aiguise mon sens de la solidarité, ainsi que mon soutien à la lutte pour le respect des droits de l’Homme et contre la xénophobie et le racisme. Tout ceci à travers la Joie et la fête !
Quels sont tes buts dans la vie ?
Aider les personnes dans le besoin en les faisant profiter des petits moments de bonheurs.
Quelles sont les règles auxquelles tu crois ?
L’indulgence, car tout le monde à droit à la vie, au respect, au bonheur !