Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris
Willkommen, bienvenue, welcome au Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

Le Missel

Mon Enfant, tu viens d'ouvrir notre Missel (mi-poivre). Attends-toi à ce que ça pique, puisque tu y découvriras nos coups de cœur et nos coups de sang, nos coups de poing ou de pouce, nos coups de chaleur ou de foudre, enfin tous nos meilleurs coups ! Parmi lesquels, nos actualités diverses et variées, que nous partageons aussi sur les réseaux sociaux :  Facebook et  Instagram.

Élévation de Novice Raffaella !

Ce dimanche 5 juin, accueillies par la délicieuse Minima Gesté à La Folie, les Sœurs ont accueilli leur petite dernière, Novice Raffaella ! Les Couvents de Paris et de Paname étaient présentes pour cette joyeuse célébration. Retrouvez discours de sa marraine Sœur Marie Qu'on Fesse :

Très chère Archimère, cher Kapitaine, chères Sœurs, chers Garde-Cuisses, chers Anges, chères Novices, chers Aspirants, chères Postulantes, chers amis,
En ce jour du 5 juin de l'an 53 après Stonewall, jour de la Pentecôte, quel bonheur d'être ici dans ce lieu dédié à nos communautés, à la fête et à la joie, ce lieu dédié à la célébration de nos beautés à nous toustes. Puisse le Saint ESPI descendre sur nous mes enfants.

Quel bonheur particulier d'être ici en ce début du mois de nos Fiertés, aux côtés de nos sœurs drag, nos queens et en particulier de la grande Minima Gesté ! Et oui, nous avons ça en commun : derrière les paillettes, la lutte ! On a aussi le même talent pour le make-up, même si franchement, y'a pas photo… Blague à part, on s'est tapé l'incruste parce qu'il faut qu'on élève la petite dernière et que vu la météo annoncée par cette connasse d'Evelyne Dhéliat, on n'allait quand même pas se faire ça sur le trottoir ! Ô Enrico, très cher Enrico, je suis tellement, tellement contente de t'accueillir par minou, je suis tellement contente, j'voudrais vous dire… j'voudrais vous dire que depuis que René est enterré 6 pieds sous terre, y m'fait plus chier ! Oups je m'égare… Je n'suis pas folle vous savez !

Cher Enrico, quand tu es arrivé aux grilles du Couvent, tu étais tellement beau, tellement grand, tellement… Jusqu'à ce que je remette mes lunettes !

Le Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence est réuni aujourd'hui pour accueillir cette jolie petite italienne qui du fin fion de son Emilie Romagne est venue faire acte de militance à nos côtés. D'abord chez SOS Homophobie, tu en as voulu plus, en tout cas avec plus de paillettes ; tu nous a rencontrées, tu as voulu jeter du pavé différemment et surtout le battre ce pavé, talon au pied et cornettes au vent.

Tu n'as pas été une postulante modèle, je suis bien obligée de le reconnaître (Hilda si tu m'entends), tu es plus macho qu'une rugbywoman un soir de Pride, tu es à l'écoute ce que Régine était à la discrétion, mais tu es le soleil de l'Italie à toi tout seul, tu rayonnes sur les ouailles comme personne, et tu sais déjà te repoudrer le nez comme personne… (faites-moi penser à ajouter « dite l'Enfarinée du Couvent » dans ses titres).

Bon, tu as surtout, surtout beau cul de qualités, tu es drôle (souvent malgré toi), tu as beaucoup de dérision, tu es fooolle et surtout tu as… la plus merveilleuse des marraines !

Tu as surtout traversé la crise sanitaire, tu t'es accroché et tu as grandi à nos côtés. Tu as une grande soif des autres et tu portes un amour inconditionnel à ta communauté. Mon petit soleil, tu vas désormais grandir encore aux côtés de tes Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, tu vas t'exposer, te mettre à nu (et pas seulement au Mensch), donner de ta personne. Tu douteras, tu trébucheras, tu avanceras, tu rêveras, tu souffriras peut-être, mais tu apporteras le meilleur de toi à tes Sœurs et à ta communauté, j'en suis certaine.

N'oublie jamais que dès que tu portes ta tenue, tu as tous les devoirs de l'Ordre qui te guideront et surtout t'obligeront. N'oublie jamais qu'à présent tu ne seras plus jamais seule. Tes Sœurs seront toujours là pour toi, dans les mauvais comme dans les bons moments. N'oublie jamais de gâter ta marraine. N'oublie jamais de prendre soin de toi pour mieux prendre soin des autres, n'oublie jamais que tes Sœurs te font confiance et qu'à ce titre tu as désormais des responsabilités. N'oublie pas que tu es peut-être l'avenir des Sœurs. N'oublie pas d'être indulgente, envers les autres, envers toi-même, c'est cette force qui guide nos pas ! (Ophélie Winter, penseuse du 20e siècle). N'oublie pas que tu es venue ici pour changer le monde…

Sache te rendre disponible pour accueillir ton prochain. Sache être pour lui une oreille attentive, un sourire réconfortant, un rire partagé. Sache être présente, à ta juste place, pour répondre ni en deçà, ni au-delà, à son attente.

Bon, et surtout arrête de nous emmener dans les restaus les plus pourris de Paris et par pitié, ne t'approche plus de la cuisine du Couvent ! (Risotto, repose en paix, cher Cicciolli désolé de t'avoir donné à bouffer à mon chien).

En résumé, soit folle et radicale, belle et merveilleuse, démente et religieuse ! Et sors du lot ! À présent, je vais te demander de prononcer tes vœux ma presque novice :

  • je fais vœu de promouvoir la joie multiverselle
  • je fais vœu d'expier la honte et la culpabilité stigmatisante
  • je fais vœu de paix et dialogue entre nos communautés
  • je fais vœu de charité
  • je fais vœu d'information et de prévention du VIH et de toutes les IST
  • enfin je fais vœu de faire vivre le droit et le devoir de mémoire

Répète après moi ma fille :
Tant que je demeurerai Novice de l'Ordre de la Perpétuelle Indulgence, je m'efforcerai d'affirmer et de faire affirmer les buts, le Credo et les règles de l'Ordre au service des autres, dans le combat social et l'illumination spirituelle.
Je m'efforcerai aussi de garder ma loyauté envers mes Sœurs et envers l'Ordre tout entier.
Je m'efforcerai toujours de maintenir mes vœux, de promouvoir la Joie Universelle et d'expier la honte et la culpabilité.
Je jure encore fidélité à mes Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, à l'Ordre dans son ensemble, à notre communauté, à moi-même et à mes vœux.
Bénissez-moi !

Il est à présent temps de mettre un voile sur cette tête !

Nous, les Sœurs de la Perpétuelle indulgence, te confirmons à la grâce de Novice du Couvent de Paris, sur la foi de ton engagement et du serment d'allégeance à notre Ordre (un vrai bordel oui !) et à ses vœux. Nous t'ouvrons notre cœur, à toi qui fais vœu d'assister ton prochain, ainsi que tes Sœurs et tous les membres de notre Couvent et de notre Ordre, en tous temps et en tous lieux. Nous serons là pour t'assister et te choyer, et resterons garantes de ta sauvegarde spirituelle.

Mes chères Sœurs, chers amis, je vous demande d'accueillir :
Novice Raffaella des Chlamydias… et pas que !
Mais elle se fait dépister régulierement, elle se soigne pour bien prendre soin d'elle et des autres

Depistum Unicum Alamanus Jusco Coudoum ! Alleluia ! Mazeltov !

Bon, j'me casse, je suis attendue au Palais des Sports. C'est crevant le sport, pourvu que la buvette soit ouverte !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter