Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris
Willkommen, Bienvenue, Welcome au… Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

Le missel du Couvent

Mon Enfant, tu viens d'ouvrir notre Missel (mi-poivre). Attends-toi à ce que ça pique, puisque tu y découvriras nos coups de cœur et nos coups de sang, nos coups de poing ou de pouce, nos coups de chaleur ou de foudre, enfin tous nos meilleurs coups ! Parmi lesquels, nos actualités diverses et variées, que nous partageons aussi sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram.

Élévation de Novice Proxima !

Ce samedi 24 juin, jour de la Marche des Fiertés, en plein village associatif de Pantin, le Couvent de Paris a accueilli sa petite dernière, Novice Proxima des Senteurs ! 20 Sœurs des Couvents de Paris, de Paname, du Nord, des Traboules et d'Oc étaient présentes pour cet heureux événement. Retrouvez la cérémonie sur Instagram : https://www.instagram.com/tv/CQmI4ZDAU_f/, et le discours prononcé par sa marraine Sœur Hildegarde :

Très chère ArchiMère, cher Kapitaine, chères Mères, chères Sœurs, chers Gardes-Cuisses, chers Anges, chères Novices, chers Aspirants, chères postulantes, chers amis de la société civile, c'est une immense joie pour moi d'être ici, dans ce merveilleux village associatif, en ce jour de célébration de nos fiertés, et ce pour deux raisons.

La première, c'est de nous voir aussi nombreuses, et je remercie du fond du cœur toutes mes Sœurs de France d'être présentes aujourd'hui, je suis particulièrement enchantée de faire la marche avec vous toutes !

La seconde, c'est bien évidemment parce que nous élevons aujourd'hui cette petite jeune innocente, qui est à vrai dire de taille moyenne, qui n'est plus très jeune et qui a autant d'innocence qu'une pute de Bangkok…

Ton histoire avec le merveilleux monde des Sœurs a commencé il y a déjà fort longtemps, en 2003 (quand je vous disais que ce n'était pas une première main…), sur Hollywood Boulevard, alors que tu rencontrais par hasard des Sœurs américaines un soir d'Halloween, il y a des signes qui ne trompent pas. Il t'aura fallu 17 ans pour mûrir ta vocation, et te voici aujourd'hui, parmi nous, prête à revêtir le voile qui symbolise la confiance que nous te portons.

Tu as été une postulante modèle, je suis bien obligée de le reconnaître : tu as su très vite t'intégrer, tu t'es mise à l'écoute, tu as participé à diverses actions, toujours avec le retrait nécessaire, tu nous as questionnées, tu as pris le temps de rencontrer de vieilles Sœurs, tu es allé au-delà du Couvent, tu as consulté toutes les archives léguées par notre ArchiMère Générale, tu t'es investie, tu as vibré, tu as ri, tu as pleuré, tu nous a apporté de la joie, tu as ronchonné aussi, bref, tu as pleinement vécu avec nous.

Toi, et toutes celles et ceux qui nous ont rejoint pendant cette crise sanitaire, avez du mérite, car la diminution de notre activité sur le trottoir pendant les confinements n'a pas toujours facilité votre apprentissage. Mais vous êtes là, Sœurs, Novices et postulantes, avec votre énergie, votre joie, votre vocation, et c'est avec fierté et sérénité que je regarde émerger cette nouvelle génération.

Je déplore une chose cependant. Tu as attendu aujourd'hui, le jour de ton élévation, pour nous présenter un grand galopin, un peu rouquin et fort charmant… J'en ignore la raison, mais c'est dommage, ça aurait peut-être accéléré le processus…

Tu entres maintenant dans un monde empli de paradoxes, et duquel tu ne sortiras jamais vraiment. Tu vas découvrir ce qu'est être une Sœur de la Perpétuelle Indulgence, avec toute la responsabilité que cela implique. Mais tu vas surtout te découvrir. Tu vas grandir, exulter, douter, jubiler, te remettre en question, et ce constamment, car c'est un voyage sans fin. Mais après tout, ce n'est pas tant la destination qui compte, mais bien tout ce que tu vas vivre, et l'impact que tu auras sur celles et ceux qui croiseront ta route.

Comme je l'ai fait en son temps pour Sœur Emma, je vais maintenant te donner quelques recommandations d’usage :

  • soit belle et merveilleuse (si tu as un doute, c’est facile, tu prends exemple sur moi) ;
  • mais surtout, ajoute toujours une touche de nawak, car les Sœurs sont de grandes déglinguasses (si tu as un doute, c’est facile, tu prends exemple sur toutes les autres) ;
  • n'oublie pas que dès tu revêts ton habit, quelles que soient les circonstances, quelle que soit ton humeur, tu es là pour les autres ;
  • mais n'oublie pas que même dans les circonstances les plus dures, même lorsque ton humeur sera au plus bas, tes Sœurs seront là pour toi ;
  • reste toujours, comme tu l'as été jusqu'ici, dans le dialogue, l'ouverture et l'acceptation ;
  • cependant n'oublie pas que bonne ne s'écrit pas avec un C, et que, pour l'anecdote, pouffiasse peut s'écrire avec un ou deux F, c'est selon ;
  • il faut beaucoup d'humour, de dérision et de second degré pour être Sœur ; de ces qualités, tu en débordes, alors continue de nous en inonder !
  • enfin, sois mignonne et ne m'offre plus jamais de soupes lyophilisées, quelle que soit la marque : je les mange car c'est offert de bon cœur, mais c'est vraiment pas bon et ça me fout une chiasse d’enfer…

Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi, « Peu importe Hilda » comme diraient certains insolents, je vais donc te demander de prononcer tes Vœux :

  • La promotion de la joie multiverselle
  • L'expiation de la honte et de la culpabilité stigmatisante
  • La paix et le dialogue entre communautés
  • La charité
  • L'information et la prévention du VIH et des IST
  • Le droit et le devoir de mémoire

À présent, répète après moi :

Tant que je demeurerai Novice de l'Ordre de la Perpétuelle Indulgence, je m'efforcerai d'affirmer et de faire affirmer les buts, le Credo et les règles de l'Ordre, au service des autres, dans le combat social et l'illumination spirituelle.
Je m'efforcerai aussi de garder ma loyauté envers mes Sœurs et envers l'Ordre tout entier.
Je m'efforcerai toujours de maintenir mes vœux, de promouvoir la Joie Universelle et d'expier la honte et la culpabilité.
Je jure encore fidélité à mes Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, à l'Ordre dans son ensemble, à notre communauté, à moi-même et à mes vœux.
Bénissez-moi !

Nous allons maintenant te remettre ton voile.

Nous, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, te confirmons à la grâce de Novice du Couvent de Paris, sur la foi de ton engagement et du serment d'allégeance à notre Ordre et à ses vœux. Nous t'ouvrons notre cœur, à toi qui fait vœu d'assister ton prochain, ainsi que les membres du Couvent et de l'Ordre, en tous temps et en tous lieux. Nous serons là pour t'assister et te choyer, et resterons garantes de ta sauvegarde spirituelle, per omnia sæcula sæculorum.

Mes Sœurs, je vous demande d'accueillir :

Novice Proxima des Senteurs des Astres Éternels
Gardienne de la Gaylaxie & Protectrice des Voix Lactées
dite La Pailleteuse Musquée

Gloria ! Hallelujah !