Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris
Willkommen, Bienvenue, Welcome au… Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

Le missel du Couvent

Mon Enfant, tu viens d'ouvrir notre Missel (mi-poivre). Attends-toi à ce que ça pique, puisque tu y découvriras nos coups de cœur et nos coups de sang, nos coups de poing ou de pouce, nos coups de chaleur ou de foudre, enfin tous nos meilleurs coups ! Parmi lesquels, nos actualités diverses et variées, que nous partageons aussi sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram.

Appel à Covidange !

Appel à Covidange ! Les bourses des Sœurs de la Pérpetuelle Indulgence du Couvent de Paris,
dites « Les cojones* des Sœurs », dites « Les bourses qu'on vide »
* prononcé approximativement « coronès » désigne un certain type de bourses en espagnol

Oyez, oyez, chères ouailles !

Nous, Sœurs de la Perpétuelle Indulgence du Couvent de Paris, avons le plaisir de vous annoncer la COVIDange de nos bourses ! À cause de la crise sanitaire, l'année 2020 nous est passée sous le nez (sans laisser de trace, la garce… on aurait préféré !), avec en prime l'annulation de notre Conclave — Anniversaire des 30 ans de l'Ordre en France. Mais dans la joie qui nous caractérise, nous avons finalement assez de liquide pour remplir nos bourses. Et vous en arroser !

Comme vous le savez, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence parcourent trottoirs, sentiers et autres chemins non balisés pour répandre la joie et lutter contre la culpabilité stigmatisante, à travers le monde entier. Nos missions consistent aussi à partager quelques notions de prévention et de santé sexuelle, célébrer la paix entre les Communautés, récolter des deniers, et faire vivre le souvenir de nos chèr•e•s et tendres disparu•e•s. Et combien sont parti•e•s en l'espace d'un an déjà, par faute d'une nouvelle pandémie. Et, ô combien celle-ci nous rappelle les sombres années 1980 et 1990, et l'hécatombe toujours actuelle du VIH sur la planète…

Que ce soit en France ou dans le monde, et par visioconférence maintenant (on a ressorti le minitel rose !), les Sœurs font leur possible pour lever des fions, et des fonds à distribuer à leurs Communautés bien aimées. L'entrée fracassante du corona virus sur la scène internationale, a en particulier frappé de plein fouet (et sans consentement) les populations déjà fragilisées en temps normal, mais aussi associations, commerces et la vie culturelle LGBT+.

Ensemble, continuons de lutter contre ce démon du Rhythm of the Night (rythme de la nuit) et désormais du jour. Toi qui propages pertes de goût et d'odorat (seuls repères fiables en backroom !), instigateur des symptômes grippaux et autres terreurs médiatiques, 19e Descendante des Abîmes Pulmonaires, par les gestes barrières et la vaccination, nous te repoussons ! Par les pouvoirs que nous nous sommes donnés, par la puissance de nos Bourses pleines, par les projets qui pourront grâce à elles voir le jour, nous t'exorcisons !

Dans l'esprit de ce Vœu, nous lançons l'Appel (attention la tête, on vous l'a déjà dit !) aux associations qui auraient besoin d'un coup de main (hydroalcoolisé), pour réaliser leur projet, en lien avec l'Esprit et les Vœux des Sœurs. Si vous en êtes, n'hésitez plus à renseigner votre dossier de Bourse sur le formulaire dédié (candidatures fermées) avant le 22 mai prochain, fête de notre chère Sainte Rita, patronne des causes désespérées, et donc des hétéros ! Et de prendre connaissance du calendrier général des Bourses des Sœurs :

  • Candidoigture  du dimanche 4 avril (Pâques) au samedi 22 mai (Sainte Rita)
  • Masturbation intellectuelle interne au Couvent pour la répartition des plus ou moins gros lots… Sainte Gourde et Saint Gourdin savent ô combien plus c'est long, plus c'est bon !
  • Annonciation (des attributions de bourses, pas de notre maternité divine !) : autour de l'Anniversaire des Émeutes de Stonewall (fin juin)

Avec toute notre ALD (Affection de Longue Durée),
Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence du Couvent de Paris