Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence - Couvent de Paris
Willkommen, Bienvenue, Welcome au… Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

Comment entrer au Couvent ?

Happé•e par la beauté de ses habitant•e•s, tu souhaites désormais pénétrer le saint des saints. Si tous les chemins mènent à Rome, tu apprendras qu'il n'existe aucun détour pour atteindre la Perpétuelle Indulgence. Une seule route y mène. Elle est à la fois commune et unique à tou•te•s, et se présente en cinq étapes.

Ta lettre de Postulance tu nous enverras

Après avoir réuni tes esprits et t'être convaincu•e que tu voulais cheminer à nos côtés, tu contacteras le Couvent de ton choix en lui adressant un courrier électronique (nique, nique, s'en allait tout simplement…).

Pour commencer, tu te présenteras en détaillant par exemple ton parcours militant et/ou ton expérience du travestissement. Tu nous raconteras ensuite comment s'est passée ta rencontre avec les Sœurs et comment celles-ci ont pu t'amener jusqu'à nous. Puis, tu nous diras quelle sera ta contribution au Couvent. Et finalement ce que l'Ordre de la Perpétuelle Indulgence pourrait t'apporter. Toute référence à un•e membre du Couvent sera fortement appréciée, mais l'oubli d'un seul nom pourrait t'être fatal, alors réfléchis bien avant de nous l'envoyer !

Te voilà prévenu•e, nous pouvons continuer.

Véritable extrait de lettre de postulance
Véritable extrait de lettre de postulance

Photo : (Très rare)

Les reliques des Sœurs (collection particulière de notre ArchiMère Rita)

Le CD 2 titres qui contient
3 titres de Sister P.R.

Un portrait par Cunéo

Le 33 tours de sœur Sourire

Un autel de luxe

L'éventail des 25 ans
des Sœurs de SF

Des paillettes et du poppers

Sœur Marie-Thérèse des Batignolles (notre modèle)

Un lipstick pour te présenter devant Jésus

Ta Présentation à l'Assemblée des Sœurs et Gardes-Cuisses tu accompliras

Ayant lu attentivement ta Lettre, nous te convoquerons à l'un de nos Chapitres (réunions mensuelles). Tu seras reçu•e dans une des nombreuses salles du Couvent (habituellement, celle au fond de la deuxième allée gauche, dans l'aile sud•est, au sous•sol après le St Sébastien en chêne surtout pas celui en hêtre !). Lors de cette entrevue, toute l'attention de la Mère Supérieure, des Sœurs et Gardes•Cuisses, des Novices et Aspirants, ainsi que des nombreux autres postulant•e•s présent•e•s se portera sur toi. Comme l'a dit notre cher Andy, ce sera ton « quart d'heure de célébrité » ! En réalité, le plus dur sera d'en profiter : chaque minute te paraîtra une heure, de la sueur perlera sur ton front et ta seule envie sera de partir… Mais trop tard !

Lors de cette entrevue, tu nous reliras ta Lettre. Et à l'issue de cette lecture, nous te poserons chacune une ou plusieurs questions. Certaines seront pertinentes, et d'autres, parfaitement impertinentes, à notre image et la hauteur de nos discours. Nous comptons bien évidemment sur toi pour faire preuve d'intelligence et de créativité. Tu pourras également nous poser toutes les questions que tu souhaites. Toutes les questions ayant obtenu leur réponse, nous te congédierons.

Quelques jours plus tard, un•e membre du Couvent te recontactera pour te fixer sur ton sort. Soit nous décidons de te claquer nos portes au nez (avec amour et bienveillance), soit nous te les ouvrons à en péter les boulons.

Sœur Emma, alors Novice, toujours très à cheval sur la bienséance et l'élégance
Sœur Emma, alors Novice, toujours très à cheval sur la bienséance et l'élégance

Bonus ! Afin de bien préparer ton entretien, les Sœurs t'aident à réviser les questions fréquemment posées…

À ta Cellule (chambre) de Postulant-e tu auras droit

Dans l'éventualité de ton intégration au Couvent, tu deviendras Postulant•e.

À ce titre, une Marraine ou un Parrain te sera attribué•e (l'Assemblée des Sœurs et Gardes•Cuisses décline toute responsabilité en cas d'incompatibilité technique, se référer au SAV – la Mère Supérieure ou l'ArchiMère Rita du Calvaire – pour tout défaut de fabrication). Elle ou il t'enseignera l'histoire des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, nos Vœux, comment te présenter (en civil, mais en beauté) et te comporter en public, enfin bien évidemment quelques anecdotes croustillantes sur les unes et les autres (sinon où serait le fun ).

La Perpétuelle Indulgence commencera à se manifester en toi. Tu te découvriras une vocation – si ce n'est pas déjà fait – pour le monde des Sœurs ou celui des Gardes-Cuisses (peut-être même des Saints, des Anges ou des Enfants de Chœur, qui sait ?). Tu nous assisteras pendant nos sorties, mais ta formation consistera surtout à scruter le moindre détail de nos interactions avec les fidèles et autres mécréants.

Sœur Ranya accueillant le postulant Laurent avec amour
Sœur Ranya accueillant le postulant Laurent avec amour

Sagesse

Il vaut mieux une vierge folle entre deux messes
qu'une verge molle entre deux fesses

Sœur Pandora du Saut de l'Ange

Ton élévation au rang de Novice ou Aspirant tu mériteras

Quand ta Marraine ou ton Parrain t'aura suffisamment observé•e en retour et qu'elle ou il te jugera apte à avancer sur le chemin de la Perpétuelle Indulgence, tu seras proposé•e à l'Assemblée des Sœurs et Gardes-Cuisses comme nouvel•le Novice, Aspirant ou Béat. Si l'Assemblée l'accepte, tu seras élevé•e à ce rang.

Alors, un jour solennel, tu prononceras tes vœux et porteras le Voile ou Bandana blanc. Tu agiras à l'identique de tes Sœurs ou Gardes-Cuisses mais tu ne pourras engager la parole du Couvent auprès des médias ni t'occuper d'organiser une Sortie sans l'aide d'un•e de tes (tr)aîné•e•s.

Élévation de Lysistrata et de Bloody-Maria au rang de Novice
Élévation de Lysistrata et de Bloody-Maria au rang de Novice

Dicton sororal

Il ne faut pas pendre la peau des bourses avant de l'avoir léchée

Sœur Marie Qu'on Fesse

De ton élévation au rang de Sœur ou Garde-Cuisse tu te réjouiras

Comme les voyages forment la jeunesse, à mesure de Sorties la Perpétuelle Indulgence rayonnera en toi. En voyant cette Lumière émaner de ton être, tes Sœurs et Gardes-Cuisses sauront qu'il est temps de t'élever à leur rang. Allez Louia ! Lors d'un second jour solennel, tu seras amené•e à renouveler tes Vœux. Tu porteras désormais la coiffe si particulière qui nous caractérise : la Cornette des Sœurs de Saint Vincent de Paul, ou le Tricorne des Gardes-Cuisses. Sœur un jour, Sœur toujours, tu auras alors tous les privilèges de tes ainé•e•s et le (dé)plaisir des responsabilités qui va avec… Si tant est que tu aies les reins solides, tu pourras même devenir Marraine ou Parrain à ton tour ! Et pourquoi pas Mère Supérieure ?!

Sœur GC Luna Krypton, Capitaine de la Compagnie des Gardes-Cuisses, élevant Mercury au rang de Garde-Cuisses
Sœur GC Luna Krypton, Capitaine de la Compagnie des Gardes-Cuisses, élevant Mercury au rang de Garde-Cuisses

Photo : Aylau Tik

Les personnages du Couvent

Sauras-tu les identifier ?

De ton acclamation en tant que Mère Supérieure tu exulteras

Ça y est, à peine commencé tu as déjà le melon et les chevilles qui gonflent ?! Nous avons dit cinq étapes ma chérie, pas six (oui chez les Sœurs, le féminin l'emporte sur le masculin, il faudra t'y faire). Tu vas donc nous faire le plaisir de ne pas te rêver Mère Supérieure tout de suite et de te concentrer sur ta Lettre de Postulance ! Allez, au travail ma fille. Le monde n'attend plus que toi ! Alors, qu'attends-tu ?!

La Mère Supérieure

« La Mère Supérieure appartient au Couvent et le personnifie pour l'extérieur. Elle se doit d'inspirer l'élévation spirituelle des Sœurs, des Garde-Cuisses et des Saints pour la plus grande gloire du Couvent. Elle est appelée, en grand apparat, à susciter le respect des mécréants. Elle se doit de toujours promouvoir le Couvent et ses œuvres, d'entendre les vocations des Postulantes et de procéder aux rites, assistée de ses Sœurs, des Saints et des Garde-Cuisses. Elle veille enfin et surtout à ce que soit respecté les Vœux de Fête et de Joie Multiverselle. »

(Extrait du réglement intérieur)

Acclamation d'Hildegarde au rang de Mère Supérieure
Acclamation d'Hildegarde au rang de Mère Supérieure

Photo : Aylau Tik